Accessiday : from the inside !

logo accessiday Mercredi 28 mai, à Caen, se déroulait la 1re édition d’Accessiday.
J’ai eu le plaisir de participer très vite à l’organisation de ce projet, initié par Willy Leloutre, qui a été un franc succès.

Voici donc mon retour sur l’événement, un retour « from the inside ».

L’organisation

Organiser un événement, quel qu’il soit, c’est toujours beaucoup de boulot. Nous l’avions déjà vécu avec CaenJS en 2013, et Accessiday n’a pas fait exception à la règle. Avec en plus, cette année, les rendez-vous avec les sponsors et partenaires ! Mais, armés de notre Trello magique, nous avons réussi à mener à bien la logistique.

Une des parties les plus faciles à organiser à bien été l’avant / après Accessiday. Avec la brochette d’orateurs que nous avions, nous étions sûrs de passer un bon moment. Quelques heures d’apéro en petit comité la veille ont permis à plusieurs personnes de se rencontrer pour la 1re fois. Le resto bien copieux le soir pour se remettre des conférences a été, je pense, apprécié de tous. Il faut dire qu’avec JP Simonnet, l’ambiance était assurée ! Et comme tout bon événement, Accessiday s’est terminé par un after de folie, avec 5 irréductibles vers 6h du matin 🙂

Comme à chaque événement auquel je participe, j’ai toujours autant de plaisir à rencontrer des gens que je suis au quotidien sur Twitter, ou à revoir les copains. Là encore, j’ai connu une poignée de gens supers.

Conférences

Nous avons été très agréablement surpris par l’engouement que suscitait l’événement, et par la qualité des conférences proposées. Le gratin de l’accessibilité ! Le choix n’est a été rendu que plus sympathique.

12 orateurs, 100 personnes, 1 Américain en vidéo, pas mal pour une première !

Pour ma part, je suis resté dans l’auditorium toute la journée, pour profiter des conférences techniques (on ne se refait pas 🙂 ). Et concrêtement, même si j’en étais persuadé, j’ai encore du boulot pour rendre mes développements accessibles. Mais grâce aux orateurs, on se rend vite compte que, même si accessibiliser à 100% est un boulot à plein temps, chacun peut rendre ses productions un peu plus profitables à tous, en mettant en place des choses simples et efficaces. Je vous invite d’ailleurs à vous rendre sur le site Accessiday où vous retrouverez rapidement les slides et les vidéos de la journée pour vous y mettre à votre tour.

Une journée terminée en beauté par le show de nos 2 loustics Matthias Dugué et Stéphane Deschamps, qui ont comme d’habitude fait passer leur message avec une bonne humeur appréciée de tous.

« Les technologies évoluent, l’accessibilité aussi ». Le slogan Accessiday aura pris tous son sens tout au long des 10 conférences proposées. L’accessibilité c’est l’affaire de tous, professionnels ou collectivités.

Des idées plein la tête

Nous voulions faire d’Accessiday un rendez-vous important pour les acteurs de l’accessibilité, qu’ils soient professionnels du Web, organismes publics ou simples curieux. Beaucoup d’idées, de projets ont été évoqués, et malheureusement, tous n’ont pas pû être mis en place.
On aura par exemple tout tenté, jusqu’au bout, pour proposer la LSF et la vélotypie IRC, qui collaient parfaitement avec le thème de la journée. Mais cela n’a pas été possible, faute de budget. Ce n’est que partie remise !

Merci !

Merci à tous. Merci aux partenaires, aux élus, aux conférenciers, au public, au twittos officiel Rémi Joret, à celles et ceux qui nous ont donné un coup de main de dernière minute, bref, à tous ceux qui ont rendu la journée possible et agréable. On espère que vous avez pris autant de plaisir à assister à cet événement que nous à l’organiser et à vous accueillir.

A l’année prochaine !

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *